Antennes du Louvre : la première se fera... à Atlanta (Géorgie, Etats-Unis) Contenu abonnés


Nous publions ci-dessous la traduction d’un article paru le 27 juin 2004 dans un journal d’Atlanta, aux Etats-Unis (The Atlanta-Journal Constitution).
Cet article révèle qu’à partir de fin 2006, le Louvre déposera à long-terme (pour trois ans, pouvant être prolongés) plusieurs centaines d’objets de ses collections au High Museum of Art d’Atlanta. Ce projet est mené dans le plus parfait secret. Personne, en France, à notre connaissance, n’en a parlé. Au Louvre même, seul un conservateur par département travaille directement avec le directeur du Louvre, le reste du personnel étant tenu à l’écart.

Nous reviendrons prochainement, dans un long article, sur cette dérive insupportable des plus grands musées français, et du Louvre en particulier, qui consiste à disperser ses collections, sous les plus mauvais prétextes, non seulement dans des antennes en France, mais aussi, et cela est très grave, à l’étranger. Il faut savoir qu’en plus d’Atlanta, le musée de Denver est évoqué, ainsi que Milwaukee. Un journal de Taïwan pouvait écrire récemment que s’il n’obtenait pas son musée Guggenheim, une solution alternative pourrait être le Louvre.

Le musée du Louvre, que nous avons interrogé à plusieurs reprises depuis quelques semaines, n’a toujours pas répondu à nos questions. Il faut espérer que la publication de cet article suscitera une réponse de sa part, pour infirmer - ou confirmer - ces informations.
Il paraît en outre anormal que le directeur du Louvre puisse disposer comme il l’entend de collections qui appartiennent à l’ensemble des français. Un débat est nécessaire. Nous espérons que la publication de ces informations pourra permettre de l’ouvrir.

Pour conclure, notons qu’un premier article, du même auteur, avait été publié le 17 juin par ce journal, sous le titre Des chefs-d’œuvre du Louvre viennent au High Museum. On pouvait y lire notamment que, selon le directeur du musée Michael Shapiro : « [les dépôts incluront] beaucoup d’œuvres d’art qui sont exposés au…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Musées : Le Musée Fabre en chantier

Article suivant dans Musées : Grâce aux lois sur le mécénat, des dessins italiens majeurs entrent dans les musées français.