Acquisitions récentes du Musée des Beaux-Arts de Rennes Contenu abonnés


12/8/14 – Acquisitions – Rennes, Musée des Beaux-Arts – L’année dernière, la galerie de Bayser présentait un ensemble de dessins de Léon Cogniet (voir la brève du 16/11/13). Si le Musée des Beaux-Arts de Rennes n’a malheureusement pas pu y acheter la plus belle feuille, préparatoire au Massacre des Innocents qu’il conserve (celle-ci était déjà vendue), il a pu se porter acquéreur, grâce à sa Société des Amis, d’un carnet comprenant 267 dessins auxquels se sont ajoutés quatorze autres feuilles sur papier libre préparatoires, entre autres, au Tintoret au chevet de sa fille morte et aux Saintes femmes au tombeau de l’église de la Madeleine. Cet album provient de l’atelier de l’artiste et est identique à ceux que conserve le Musée des Beaux-Arts d’Orléans


JPEG - 173.4 ko
1. Léon Cogniet (1794-1880)
Dessin provenant d’un carnet
(Étude de bougie)
Aquarelle
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes
JPEG - 254 ko
2. Léon Cogniet (1794-1880)
Dessin provenant d’un carnet
Crayon noir
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

Nous reproduisons ici, à titre d’exemple, cinq dessins de cet ensemble qui reste à étudier (ill. 1 à 5). On remarquera notamment la charmante petite aquarelle représentant une bougie (ill. 1) et le dessin représentant des lutteurs (sujet à préciser) où l’on distingue clairement l’influence de Géricault sur Cogniet.


JPEG - 166.5 ko
3. Léon Cogniet (1794-1880)
Dessin provenant d’un carnet
Crayon noir
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes
JPEG - 242.5 ko
4. Léon Cogniet (1794-1880)
Dessin provenant d’un carnet
(Vue d’une église romaine)
Crayon noir
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

JPEG - 109.9 ko
5. Léon Cogniet (1794-1880)
Dessin provenant d’un carnet
(Étude de draperie)
Crayon noir
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

Autre enrichissement notable, de la galerie Julien Petit, une petite huile sur toile de Maurice Denis représentant des Brûleuses de goémon (ill. 6), peinte en 1890, probablement à Perros-Guirec. L’artiste est alors en pleine période Nabi…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une souscription pour l’achat d’un tableau troubadour par le monastère royal de Brou

Article suivant dans Brèves : Vols : un buste-reliquaire en Auvergne et un Guerchin à Modène