Voyage d’études à la Documenta 12 de Kassel et aux Skulptur Projekte de Münster

La Tribune de l’Art

Voyage d’études à la Documenta 12 de Kassel et aux Skulptur Projekte de Münster, 16.–20.7.2007

Le Centre allemand d’histoire de l’art propose aux étudiants français en histoire de l’art un voyage d’études à la Documenta 12 de Kassel et aux Skulptur Projekte de Münster du 16 au 20 juin 2007. Alors que la Documenta, qui est, depuis 1955, la plus importante exposition d’art moderne et contemporain en Allemagne à avoir lieu tous les cinq ans, donne un aperçu de l’art actuel international, les Skulptur Projekte ont depuis 1977 plus tôt comme objectif d’être une sorte d’essai artistique sur les relations entre l’art et l’espace publique.

Ce voyage d’études donne aux étudiants français l’occasion de voir deux expositions d’art contemporain les plus importantes du moment en Allemagne, d’en retracer le développement et de comparer deux concepts et deux objectifs différents. Il est important d’être sur place pour examiner les interventions des artistes et discuter de leurs intentions. Les commissaires des deux expositions sont invités au Centre allemand à Paris pour présenter leur projets.

Les frais de voyage aller et retour depuis Paris, les frais de transport sur place ainsi que les frais d’hôtel seront pris en charge par le Centre allemand d’histoire de l’art. Les étudiants désireux d’y participer devront s’engager à faire durant la visite un exposé sur un des projets. Les candidatures, accompagnées d’une lettre de recommandation d’un professeur d’université, devront être envoyées avant le 1er mars 2007 à l’adresse suivante :

Centre allemand d’histoire de l’art
Deutsches Forum für Kunstgeschichte
Prof. Dr. Dr. hc. Thomas W. Gaehtgens
"Studienfahrt Kassel–Münster"
10, place des Victoires
75002 Paris

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.