Sommaire des actes du colloque L’artiste et sa muse

La Tribune de l’Art

Sous la direction de Christiane Dotal et Alexandre Dratwicki

L’idéal féminin : mythe...

Frédéric Chappey, L’iconographie de Pygmalion et Galatée aux XIXe et XXe siècles : entre introspection et exhibition

Pierre Sèrié, Du modèle à la muse : les peintres de figure sous le patronage de Phryné. Nus au Salon (1861-1901)

Christiane Dotal, Femmes mythiques et légendaires comme allégories modernes au XIXe siècle

Jean-Pierre Bartoli, Du genre des thèmes ou le mythe du thème féminin dans la théorie de la forme sonate


... ou mythification ?

Maria Grazia Messina, Il pittore Anselm Feuerbach e le sue modelle a Roma ; il caso di Ifigenia e Medea (1860-1870)

Corinne Schneider, Intermezzo de Richard Straus ou la muse domestiquée

June Hargrove, Gauguin and his Muses : the Feminine Ideal as « Others » in the Myth of the Artist

Gregor Wedekind, L’esthétique d’un micheton. Les femmes d’Alberto Giacometti

Une muse évanescente

Marie-Pauline Martin, Gluck, le génie et son aura : du musicien inspiré à l’inspiration de la musique

Yves Hersant, La Muse dans la bouteille. Inspiration et ivresse

Jean-Philippe Antoine, Marcel Boodthaers : la moule, la sirène, la Lorelei

Quand l’artiste est sa muse

Herbert Schneider, Le portrait musical des compositeurs

Barthélémy Jobert, La représentation de l’artiste dans les grands décors de Delacroix

Alexandre Dratwicki, l’Entrée en loge d’Antoine Elwart (1834) ou « Quand l’artiste est sa muse »

Hervé Lacombe, Donnerstag aus Licht (1981) de Karlheinz Stockhausen ; la nébuleuse biographique comme noyau , forme et substance mythiques

Epilogue

Jacqueline Risset, L’artiste s’amuse

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.