Antoine Raspal (1738-1811)

La Tribune de l’Art

Commissaire d’une double exposition itinérante des musées Fragonard Parfumeur de Grasse au Musée Réattu d’Arles et étudiant en Master d’Histoire de l’art à l’université d’Aix-Marseille, je suis à la recherche d’informations, de documents, de lettres, de dessins, de tableaux du peintre arlésien Antoine Raspal (1738-1811).

De nombreuses œuvres semblent disparues ou en collections privées.
Il serait formidable d’en retrouver davantage. Il est connu pour ses représentations un peu naïves et pourtant si détaillées d’Arlésiennes en costume traditionnel du XVIIIe siècle, mais de nombreuses commandes lui furent passées dans l’aristocratie locale. Sous le protectorat de Guillaume de Barème de Châteaufort, il est envoyé en formation à l’Ecole Royale de l’Académie et a reçu en 1762 une médaille pour une anatomie.


1. Antoine Raspal (1738-1811)
Arlésienne aux œillets, XVIIIe siècle
Huile sur toile - 59,5 x 48 cm
Marseille, Musée Grobet Labadié
Photo : David Giancatarina/Musées de Marseille
Voir l´image dans sa page
2. Antoine Raspal (1738-1811)
L’atelier de couture, XVIIIe siècle
Huile sur toile - 40,5 x 32,5 cm
Arles, Musée Réattu
Photo : D.R.
Voir l´image dans sa page

Nous ne possédons que très peu d’informations concrètes sur son séjour parisien, ni même sur ses commandes et n’avons aucun écrit de sa main ou qui lui serait adressé.

Je me permets alors de faire appel à vous et je serai preneur de toutes les pistes qui me peuvent mener à sa compréhension.

Contact : Clément Trouche
cl.trouche@gmail.com // 06 79 08 77 53

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.