Une vente chez Sotheby’s Paris


JPEG - 886.9 ko
1. Nicolas-Sébastien Adam (1705-1778)
Le Martyre de sainte Victoire
Plâtre patiné façon bronze - 53 x 81 cm
Vente Sotheby’s, 15 juin 2017
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page

12/6/17 - Marché de l’art - Paris - C’est une très belle vente que propose Sotheby’s Paris le 15 juin. Les amateurs d’art peuvent encore jusqu’à mercredi admirer cette réunion d’œuvres qui seront bientôt dispersées et dont on espère que quelques-unes seront définitivement visibles pour le public dans des musées.

Nous ne reviendrons pas sur le Portrait de Murat par François Gérard, un des plus beaux de cet artiste, qui aurait dû à notre sens se voir refuser son certificat d’exportation (voir notre article). Un autre objet, une sculpture cette fois, aurait sans doute pu également prétendre à ce classement (en tout cas, cela mérite débat) : il s’agit d’un modello de Nicolas Sébastien Adam pour un bas relief de la chapelle de Versailles (ill. 1). Espérons qu’une préemption du château viendra couronner l’enchère.


JPEG - 326 ko
2. Isaac Moillon (1614-1673)
L’Enlèvement d’Hélène
Huile sur toile - 141,5 x 109 cm
Vente Sotheby’s, 15 juin 2017
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page
JPEG - 309.9 ko
3. François Perrier (1594-1649)
Jupiter et Sémélé
Huile sur toile - 160 x 196 cm
Vente Sotheby’s, 15 juin 2017
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page

Mais la vente comprend bien d’autres œuvres importantes, notamment un bel ensemble de peintures françaises du XVIIe siècle. On retiendra ainsi L’Enlèvement d’Hélène par Isaac Moillon (ill. 2), sans doute en rapport avec une tapisserie pour la tenture de l’Histoire de Paris et d’Hélène, un petit panneau de Philippe de Champaigne, La Vierge avec l’enfant emmaillotté, une petit Charles Le Brun de jeunesse où l’artiste est proche d’Abraham Bosse (l’œuvre était présentée à la récente rétrospective de Lens) ou encore un très beau tableau inédit de François Perrier, Jupiter et Sémélé (ill. 3). Parmi les autres sculptures, on peut signaler aussi une grande terre cuite de François Ladatte, représentant Le Triomphe de la Vertu couronnée par les Génies.


JPEG - 368.8 ko
4. Horace Vernet (1789-1863)
Le Tombeau de Napoléon à Sainte-Hélène ou
L’Apothéose de Napoléon
Huile sur toile - 53 x 80 cm
Vente Sotheby’s, 15 juin 2017
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page
JPEG - 661.4 ko
5. François-Auguste Biard (1798-1882)
Naufragés sur la banquise, 1876-1877
Huile sur toile - 124,5 x 196,5 cm
Vente Sotheby’s, 15 juin 2017
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page

Le XIXe siècle français est également bien représenté avec un fort bel Horace Vernet représentant Le Tombeau de Napoléon à Sainte-Hélène ou L’Apothéose de Napoléon (ill. 4), probablement la première version d’une composition dont une réplique autographe est conservée à la Wallace Collection. Un tableau au fort esprit romantique que l’on aimerait lui aussi voir regagner les cimaises d’un musée français. Outre deux marbres de Félicie de Fauveau (dont l’un réalisé avec son frère), on retiendra enfin un tableau de François-Auguste Biard figurant une scène du grand Nord qu’il affectionnait tant (ill. 5).


Didier Rykner, lundi 12 juin 2017





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Des tableaux de Theodoor Van Loon en restauration pour une prochaine rétrospective

Article suivant dans Brèves : Acquisitions et actualité du Musée Boucher-de-Perthes d’Abbeville