Une plaque de Wedgwood pour le musée de Houston


JPEG - 544.4 ko
Manufacture de Wedgwood
Cachet de Michel-Ange
Biscuit bleu et blanc - 28 x 68 cm
Houston, The Museum of Fine Arts
Photo : Aveline & Quénétain

10/1/16 - Acquisition - Houston, The Museum of Fine Arts - Lors de la dernière foire de Maastricht, le musée de Houston a acquis, auprès d’Aveline et Quénétain, une grande plaque de biscuit bleu et blanc, typique de la production de Josiah Wedgwoood et de ses fils, réaslisée par la manufacture à la fin du XVIIIe siècle.
Cette plaque a été exécutée d’après l’intaille en cornaline dite Cachet de Michel-Ange, conservée au Cabinet des Médailles, qui représente une scène de vendanges avec la naissance de Bacchus. Appelée ainsi parce qu’elle avait appartenu, selon la tradition, à Michel-Ange, cette pierre fut achetée par Louis XIV. Au XVIIIe siècle, Edme Bouchardon la dessina (la feuille se trouve au Louvre) et elle fut gravée par Pierre Soubeyran (d’après un autre dessin de Bouchardon) pour la planche 47 du Traité des Pierres gravées publié par Mariette.

Ce type de plaque pouvait être utilisé pour orner des cheminées ou des meubles, ou même comme décor mural. La manufacture de Wedgwood (dont le musée a récemment été sauvé de la vente de ses collections - voir la brève du 3/10/14) a produit plusieurs plaques comparables conservées l’une au Manchester Museum et l’autre (qui ne reprend que le groupe central avec le petit Bacchus) au Nottingham Castle Museum.


Didier Rykner, dimanche 10 janvier 2016





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Souscription pour l’achat d’un Sequeira par le Musée d’Art Ancien de Lisbonne

Article suivant dans Brèves : Deux dessins par Delaroche et Flandrin pour le Musée des Beaux-Arts de Lyon