Plusieurs préemptions à l’hôtel des ventes, dont une aquarelle de Géricault pour le Musée de Rouen Contenu abonnés


JPEG - 25.8 ko
1. Théodore Géricault
Marine côtière
Préempté pour le Musée des Beaux-Arts de Rouen
Voir l'image dans sa page

27/11/03 - Acquisitions - Rouen, Musée des Beaux-Arts - L’aquarelle de Théodore Géricault qui passait hier en vente à l’Hôtel Drouot (société de vente volontaire Brissonneau), a été préemptée pour le compte du Musée de Rouen (50 000 € sans les frais). Le dernier enchérisseur était un grand collectionneur suisse.
Cette œuvre1 faisait l’objet, dans le catalogue, d’une notice importante de Bruno Chenique. Nous le remercions, ainsi que le cabinet Daguerre, de nous avoir autorisé à publier, ici-même, son texte :Un paysage inédit pour le Radeau de la Méduse.


JPEG - 73.9 ko
2. Sèvres, début du XIXe siècle
Tasse dite AB à l’effigie d’Henri IV et soucoupe
dite gothique représentant le château de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau à l’iconographie étrange en vente à Paris le 27 novembre 2003

Article suivant dans Brèves : Négociations entre la National Gallery de Londres et le Getty Museum