Une grande Allégorie de la Vertu de Jacopo Ligozzi offerte aux Offices Contenu abonnés


JPEG - 225.7 ko
1. Jacopo Ligozzi (vers 1547-1627)
L’Amour défendant la Vertu contre
l’Ignorance et le Préjugé
, vers 1580-1585
Huile sur toile - 345 x 228 cm
Florence, Galleria degli Uffizi
Photo : Jean-Luc Baroni Ltd

1/02/15 - Acquisition - Florence, Galleria degli Uffizi - Bien que né à Vérone et n’étant arrivé à Florence qu’à l’âge de trente ans, en 1577, pour entrer au service des Médicis, Jacopo Ligozzi est considéré comme faisant partie de l’école florentine. Féru de sciences naturelles, le duc François Ier de Médicis employa notamment l’artiste pour réaliser des aquarelles ou des peintures a tempera représentant des animaux et des plantes. Connu pour ses nombreux dessins représentant des allégories complexes, souvent rehaussées d’or, il est aussi l’auteur de peintures profanes, notamment du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Vol d’un tableau au Musée Paul Dini

Article suivant dans Brèves : Un portrait de femme par Adèle Romany rejoint son pendant à Boston