Un tableau de Nils Forsberg pour le Nationalmuseum de Stockholm


JPEG - 104.7 ko
Nils Forsberg (1842-1934)
Intérieur d’atelier, vers 1886-1888
Huile sur toile - 73 x 55,5 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Cecilia Heisser/Nationalmuseum

18/2/14 - Acquisition - Stockholm, Nationalmuseum - Tranquillement assis sur le parangon de la sculpture antique, la Vénus de Milo (ou du moins sa réplique en plâtre) tombée au sol, un jeune garçon dans un atelier tend son pinceau vers une toile encore vierge posée sur un chevalet. Il semble regarder un crâne qui se dresse sur une étagère au fond de l’atelier. Au premier plan, un vase en céramique ressemble à une pièce de Nils Barck (1863-1930 ) aujourd’hui conservée au Nationalmuseum.
Ce petit tableau du Suédois Nils Forsberg (1842–1934), qui représente ici son fils, Nils Forsberg junior (1870-1961), se trouvait dans une collection privée et a été acheté par le musée de Stockholm. La toile a souvent été interprétée comme une critique de l’Académie suédoise et plus généralement de l’enseignement des beaux-arts traditionnels à la fin du XIXe siècle.
Après s’être formé à Göteborg, Forsberg se rendit à Paris en 1867, où il retrouva Nils Barck, alors réputé pour ses grès, et y resta jusqu’en 1902. Il passa dans l’atelier de Léon Bonnat et reçut la médaille d’or au Salon de 1888 pour La Mort d’un héros, aujourd’hui au Nationalmuseum de Stockholm, dont le sujet est inspiré de la guerre franco-prussienne à laquelle il participa en tant qu’infirmier.
Curieusement, on trouve peu d’œuvres de ce peintre dans les musées français, lui qui vécut à Paris plus de trente ans. La base Joconde ne répertorie que deux portraits (Désiré et Claire Lebarbier) au Musée de Vendôme, et trois tableaux (non reproduits) conservés au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg. Le Musée d’Orsay conserve une plaque en bronze représentant l’artiste, par le sculpteur Eric Lindberg.

English version


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mardi 18 février 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Restauration et redécouverte d’un Bartolomeo Manfredi au Mans

Article suivant dans Brèves : Décès de Pierre Gaubert