Un tableau de Marie-Nicole Dumont acquis par le Musée de la Révolution à Vizille Contenu abonnés


17/1/18 - Acquisition - Vizille, Musée de la Révolution française - Les femmes peintres furent particulièrement nombreuses à la fin du XVIIIe siècle. Marie-Nicole Dumont, également connue sous son nom de jeune fille de Marie-Nicole Vestier, était la fille du peintre Antoine Vestier, et elle épousa le miniaturiste François Dumont.
Celle-ci s’est représentée dans un autoportrait (ill. 1), une palette à la main, devant son deuxième fils Antoine Bias né le 17 août 1792, affirmant ainsi fièrement que si elle était une mère, elle exerçait aussi la profession de peintre, dans un milieu dominé par les hommes où il n’était guère facile à une femme de faire carrière. On connait d’ailleurs fort peu d’œuvres de sa main.


JPEG - 707 ko
1. Marie-Nicole Dumont (1767-1846)
L’Auteur à ses occupations, 1792-1793

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Quatre tableaux nordiques offerts à la National Gallery de Londres

Article suivant dans Brèves : Les grands formats des XVIIe et XVIIIe siècle raccrochés à Orléans

Publicité Tous mécènes !