Un portrait de Jules Bastien-Lepage acquis par le Musée de Montmédy


JPEG - 56.4 ko

21/8/04 – Acquisition - Montmédy, musée Bastien-Lepage - On trouve, à l’intérieur de la citadelle de Montmédy (Meuse), un musée consacré au peintre Jules Bastien-Lepage. Cet élève de Cabanel, né en 1848 et mort à l’âge de 34 ans, a laissé un corpus abondant malgré sa courte vie. Il est l’auteur de portraits et de scènes paysannes qui eurent un grand succès. Ses tableaux, marqués par le naturalisme, sont très populaires aux Etats-Unis où les plus grands musées conservent ses œuvres (Metropolitan Museum, National Gallery de Washington, Fine Arts Museum de San Francisco, etc.).
Le musée de Montmédy a acheté l’an dernier, sur le marché parisien, un beau portrait de Bastien-Lepage, d’une grande liberté de touche, représentant Eugène Richtenberger1. Celui-ci fut collectionneur, mais aussi le fondateur, en 1895, de la Caisse des Musées, ancêtre de la Réunion des Musées Nationaux.
L’opposition franche des couleurs - le noir de l’habit et le brun-rouge du décor - et l’audace de la mise en page font de cette toile l’une des plus séduisantes de l’artiste, et un tableau bien digne d’être comparé à ceux de peintres tels que Degas ou Manet.


Michel de Piles, samedi 21 août 2004


Notes

1Huile sur toile. 55,3 x 46,3 cm. Il a été acquis auprès de la galerie Chanoit.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les crédits de fonctionnement des musées italiens menacés d’une diminution de 25%

Article suivant dans Brèves : Appel au mécénat pour l’achat d’une Vestale de Houdon par le Musée du Louvre