Un Salon du Dessin 2013 très fréquenté Contenu abonnés


JPEG - 174.9 ko
1. Louis-François Cassas (1756-1827)
Vue du port de Messine, 1783
Plume, encre noire, lavis gris et brun - 61 x 97 cm
New York, Metropolitan Museum
Vendu par la Galerie de Bayser
Photo : Galerie de Bayser
Voir l'image dans sa page

Mardi soir, la foule des grands jours se pressait à l’inauguration du Salon du Dessin, bien davantage encore que l’année dernière. Une affluence d’autant plus appréciée par les marchands que selon eux, les grands collectionneurs et les conservateurs (français, mais surtout américains) étaient largement présents. Ils étaient aussi acheteurs, de nombreux points rouges s’affichaient sur les stands dès cette soirée d’ouverture, une tendance qui se confirmait le lendemain où certains stands étaient en pleine réorganisation, des dessins ayant déjà été emportés par leurs nouveaux propriétaires.

C’était le cas, hélas pour les visiteurs, de celui de la galerie de Bayser où une grande feuille de Louis-François Cassas représentant le port de Messine (ill. 1) a immédiatement trouvé preneur, un acheteur qui n’est autre que le Metropolitan Museum de New York, sans doute l’institution muséale la plus active aujourd’hui dans le domaine du dessin. L’œuvre est passionnante outre sa beauté, par son intérêt historique : elle montre le port en 1783, soit la même année qu’un violent tremblement de terre qui l’a en partie détruit. Il est probable cependant que l’architecture représentée, qui évoque irrésistiblement la ville anglaise de Bath et ses crescents, soit en partie réinventée par l’artiste qui aimait les vues imaginaires.
Si cette feuille n’est donc plus visible, on peut cependant signaler que, comme tous les musées américains, le Metropolitan est extrêmement accueillant pour quiconque veut consulter sa collection de dessins : il suffit de se présenter à son cabinet des dessins et d’en faire la demande pour être immédiatement reçu sans autre formalité.


JPEG - 257.9 ko
2. John Martin (1789-1854)
Ruisseau dans la forêt, 1841
Aquarelle et rehauts de gouache - 24,6…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Marché de l’art : La TEFAF de Maastricht, édition 2013

Article suivant dans Marché de l’art : A 10%, la TVA à l’importation des œuvres d’art menace le patrimoine