Un dessin inédit de Guerchin redécouvert sur le marché parisien Contenu abonnés


12/3/14 - Découverte - Paris, Hôtel Drouot - Le nombre d’ouvertures de salles de ventes à Paris, qui va en s’accélérant, et la diminution corrélative des vacations organisées à l’hôtel Drouot et de leur qualité font craindre le pire pour cette institution plus que centenaire. De l’avis de tous les observateurs, la situation n’est pas brillante. Néanmoins, malgré la diminution des ventes importantes, les découvertes sont toujours possibles, d’autant que certains commissaires-priseurs, pour diminuer les charges, décident parfois de se priver d’experts.


JPEG - 91 ko
1. Giovanni Francesco Barbieri, dit Le Guerchin (1591-1666)
Saint Georges combattant le dragon, vers 1637
Sanguine - dimensions non prises
Réapparu sur le marché de l’art parisien
Voir l'image dans sa page
JPEG - 81.1 ko
2. D’après Giovanni Francesco…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Restauration de la chapelle Saint-Martial au Palais des Papes d’Avignon

Article suivant dans Brèves : Acquisition d’une aquarelle de Schwabe par le Musée d’Orsay