Un Corot pour la National Gallery de Londres Contenu abonnés


JPEG - 39.9 ko
Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875)
L’Italienne ou Femme à la manche jaune, vers 1870
Huile sur toile - 73 x 59 cm
Londres, National Gallery
Photo : Londres, National Gallery
Voir l'image dans sa page

4/2/13 - Acquisition - Londres, National Gallery - Une Italienne vient de faire une entrée doublement remarquée à la National Gallery : peinte par un artiste éminent, Camille Corot, elle appartenait à un peintre renommé, Lucian Freud, disparu en 2011. Celui-ci l’avait acquise en 2001, probablement dans une vente de Christie’s organisée le 9 mai à New York (adjugée 2 600 000 dollars). Elle n’avait pas été montrée au public depuis son exposition au Louvre en 19621, mais rejoint désormais de nombreuses œuvres du Corot, essentiellement des paysages, dans les collections du musée…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’église Saint-Jacques d’Abbeville proche de la destruction

Article suivant dans Brèves : Le prochain Festival de l’histoire de l’art, du 31 mai au 2 juin 2013