Théorie et pratique de la peinture. Sandrart et la Teutsche Academie Contenu abonnés


Auteur : Michèle-Caroline Heck

Ce livre est signalé comme « ouvrage reçu ». Il ne s’agit donc pas d’une critique mais d’une description.

jpg-couverture_theorie_pratique-jpgDans son introduction, l’auteur rappelle que la Teutsche Academie est en général utilisée plutôt comme un répertoire de vies d’artistes que comme un ouvrage théorique. Pourtant, l’ambition de Sandradt est toute autre. Son vrai but, selon Michèle-Caroline Heck, est de : « montrer les fondements de la peinture et la manière dont celle-ci peut parvenir à la perfection ». Elle propose donc, dans cet épais volume, de redécouvrir le théoricien.
L’ouvrage présente également un intérêt iconographique, grâce à ses illustrations d’œuvres de Sandrardt lui-même. Celles-ci sont rarement reproduites et peu connues. Elles démontrent en tout cas que le peintre lui-même, quoique modeste, mériterait aussi d’être réévalué.

Michèle-Caroline Heck, Théorie et pratique de la peinture. Sandrart et la Teutsche…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Etudes cézaniennes

Article suivant dans Publications : Jacques Linard 1597-1645. Catalogue de l’œuvre peint