Tableaux religieux de Francisco Goya au Musée du Prado Contenu abonnés


JPEG - 43.3 ko
1. Francisco Goya
Sainte Barbe
Madrid, Museo del Prado
Voir l'image dans sa page

12/8/04 – Acquisitions - Madrid, Museo del Prado - Si les achats du Portrait de la Marquise de Santa Cruz en 1986 et celui de la Comtesse de Chinchón en 2000 avaient défrayé la chronique pour les montants de leurs transactions1, ces acquisitions spectaculaires ne doivent pas faire oublier que le Musée du Prado est sans cesse à l’affût de nouvelles peintures de Francisco Goya, en Espagne comme à l’étranger. Depuis une vingtaine d’années, c’est près de vingt de ses tableaux qui ont été négociés par le musée madrilène, ou réhabilités et tirés de ses réserves (le Prado a également enrichi ses collections de dessins de l’artiste - carnet de Rome-, de centaines de gravures et de documents - lettres à Martin…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Antenne du Louvre dans le Nord : le projet n’a pas été enterré

Article suivant dans Brèves : Le ministère de la Culture fait de la promotion pour le mécénat culturel