Souscription pour le manuscrit des Douze Césars


27/8/14 - Appel à mécénat - Paris, Bibliothèque nationale de France - On l’appelle le « manuscrit des Douze Césars », en référence à Suétone, mais ce sont en réalité seize empereurs romains qui ont été délicatement représentés par le célèbre enlumineur Jean Bourdichon (1457-1521), peintre à la cour de quatre rois de France successifs : Louis XI, Charles VIII, Louis XII et François Ier.


JPEG - 72.7 ko
1. Jean Bourdichon (vers 1457–1521)
César, (f. 1v), vers 1520
Parchemin - 22 x 14,5 cm
Photo : BnF / Dr. J. Günther Rare Books
JPEG - 68.4 ko
2. Jean Bourdichon (vers 1457–1521)
Tibère, (f. 5v), vers 1520
Parchemin - 22 x 14,5 cm
Photo : BnF / Dr. J. Günther Rare BooksBâle

Après l’avoir déclaré Trésor national en novembre 2013, il s’agit désormais d’acquérir ce manuscrit de trente-deux feuillets, détenu par Jörn Günther, libraire à Bâle, qui l’a lui-même acquis récemment auprès des héritiers de l’historien d’art Paul Durrieu. Le prix est fixé à 2,4 millions d’euros, reste à réunir 300 000 à 400 000 euros. La BnF a donc lancé une souscription dans l’espoir de rassembler 300 000 € avant le 28 novembre 2014. Elle avait déjà fait un appel aux dons pour l’achat en 2012 d’un autre manuscrit royal : le livre d’heures de Jeanne de France (voir la brève du 30/8/12.)

Cette œuvre est probablement une commande du roi François Ier. On connaît deux autres manuscrits similaires à celui-ci, également enluminés par l’élève de Jean Fouquet : le premier présente, lui, douze médaillons et se trouve à la Bibliothèque de Genève, le deuxième, qui comprend seize médaillons, est conservé à la Walters Art Gallery de Baltimore. Celui qu’il faut acquérir aujourd’hui afin de le conserver sur le sol français est décrit comme le plus beau des trois. Ces manuscrits étaient peut-être des cadeaux diplomatiques destinés à Henri VIII d’Angleterre et à Charles Quint, à la suite de l’entrevue du Camp du Drap d’or en 1520, François Ier se réservant le troisième.


JPEG - 71.4 ko
3. Jean Bourdichon (vers 1457–1521)
Hadrien (f.28v), vers 1520
Parchemin - 22 x 14,5 cm
Photo : BnF / Dr. J. Günther Rare Books Bâl
JPEG - 69.9 ko
4. Jean Bourdichon (vers 1457–1521
Trajan, (f. 26v)
Parchemin - 22 x 14,5 cm
Photo : BnF / Dr. J. Günther Rare BooksBâle

L’enlumineur de Tours a représenté, en pleine page, les empereurs romains à l’antique, de profil, couronnés de lauriers et vêtus d’une cuirasse sous une toge disposée de façon variée, dans des médaillons encadrés d’or. Puisant son inspiration dans les médailles et monnaies de l’Antiquité, comme dans les descriptions de Suétone, auteur de La Vie des douze Césars, Jean Bourdichon personnifie chaque homme par des détails physiques spécifiques. Jules César, Tibère, Trajan, Hadrien... jusqu’à Antonin le Pieux, on peut admirer la minutie avec laquelle il les décrit, la maîtrise des modelés, la palette brillante qui joue sur les ors et le bleu lapis-lazuli. Chaque portrait est accompagné d’une courte biographie.
Ce manuscrit royal, une fois acquis, devrait être numérisé et rendu accessible sur la base Gallica. Il sera en outre présenté dans l’exposition consacrée à François Ier au printemps 20151.

Lien vers le site de la BnF avec l’appel à mécénat


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, jeudi 28 août 2014


Notes

1Exposition du 24 mars au 21 juin 2015 à la BnF François-Miterrand.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de Willem de Poorter acquis par The Frances Lehman Loeb Art Center

Article suivant dans Brèves : Restauration d’un décor d’église du XIXe par une petite commune du Rhône