Plusieurs expositions de tableaux anciens à Paris Contenu abonnés


Plusieurs galeries présentent actuellement des expositions de peintures anciennes qui complètent admirablement le beau rassemblement d’œuvres que propose le salon Paris-Tableau au Palais de la Bourse (voir l’article).


JPEG - 68.4 ko
1. Jusepe Leonardo (1601-1652)
Saint Jean-Baptiste, vers 1635-1640
Huile sur toile - 185 x 111 cm
Paris, galerie Terradès
Photo : Galerie Terradès
Voir l'image dans sa page
JPEG - 101.2 ko
2. Vicente López Portaña (1772-1850)
Apollon et les Muses, vers 1800
Huile sur toile - 52 x 50,5 cm
Paris, galerie Terradès
Photo : Galerie Terradès
Voir l'image dans sa page

Nous commencerons cette revue par la galerie Terradès1 dont le sujet, la peinture espagnole, n’est pas si fréquent. Les peintures ibériques de qualité sont rares sur le marché, et encore davantage en France. Pour cette raison, les amateurs ne rateront pas ce bel accrochage, dont nous retiendrons un grand Saint Jean-Baptiste de Jusepe Leonardo, un artiste actif à Madrid dans le second quart du XVIIe siècle. Ce tableau est proche d’une œuvre conservée à la National Gallery d’Ottawa. La composition est en revanche complète, contrairement au tableau canadien qui est coupé en bas.
On signalera aussi dans cette exposition un Saint François d’Assise recevant les stigmates de Mariano Salvador Maella, aux beaux coloris pastels, ainsi que plusieurs esquisses parmi lesquelles on distinguera celle, admirable, de Vicente López Portaña (ill. 2). Certes l’œuvre, avec sa fougue baroque, n’a rien de novateur puisqu’elle est peinte en 1800, en pleine période néoclassique. Mais le plaisir de peindre que laisse transparaître ce petit chef-d’œuvre emporte toutes les réserves.


JPEG - 82.5 ko
3. Eugène Delacroix (1789-1863)
Peintre sur le motif dans l’abbaye de Valmont, 1831
Huile sur toile - 47 x 38 cm
Paris, galerie de Bayser
Photo : Galerie de Bayser
Voir l'image dans sa page
JPEG - 104.4 ko
4. Louis Carrogis, dit Carmontelle (1717-1806)
Transparents : promenade dans un parc
Aquarelle gouachée, plume et encre noire sur
17 feuilles de papier Whatmann - 1300 cm
Boite avec le mécanisme permettant
de lire le transparent
Paris, galerie de Bayser
Photo : Galerie de Bayser
Voir l'image dans sa page

Une autre exposition, galerie de Bayser2, qui mêle tableaux et dessins, nous semble particulièrement importante. Il s’agit plus justement d’une double exposition. La première révèle un ensemble d’œuvres d’Eugène Delacroix provenant directement des descendants d’un cousin de l’artiste. Parmi celles-ci, on retiendra notamment une toile représentant un peintre (peut-être Delacroix lui même) dessinant dans les ruines de l’abbaye de Valmont (ill. 3), où habitait son cousin Bataille, et qui fascina le peintre qui y fit plusieurs séjours. Plusieurs autres aquarelles présentées ici représentent également ces ruines romantiques.
La seconde mêle œuvres anciennes et XIXe. Parmi celles-ci, l’objet incontestablement le plus fascinant est un Transparent complet de Carmontelle (ill. 4), avec sa boite d’origine (une rareté absolue). Rappelons que les…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Marché de l’art : Le premier salon Paris-Tableau a ouvert à Paris

Article suivant dans Marché de l’art : A propos du Hibou de Friedrich, une interview de Bertrand Talabardon et Bertrand Gautier