Parmesan et la maniérisme européen


Parme, Galleria Nazionale. Exposition terminée le 18 mai 2003.
Vienne, Kunsthistorisches Museum, du 4 juin au 14 septembre 2003.

JPEG - 37.8 ko

Moins de cinquante tableaux du Parmesan sont aujourd’hui conservés, hormis ses fresques. La Galleria Nazionale de Parme en expose trente-cinq, accompagnés de nombreux dessins et estampes. Cela seul devrait suffire à justifier une visite à Parme.
Le parcours est organisé en quatre parties : d’abord les maîtres et contemporains de l’artiste, partie la plus décevante car constituée presque uniquement de tableaux de la Galleria Nazionale, exposés in-situ, l’exposition commençant dans les salles Corrège du musée. Les deux suivantes réunissent les dessins et tableaux de Parmesan lui-même, panorama quasi-exhaustif de sa carrière, où l’on ne regrette que l’absence de la Madone au long cou, tableau emblématique du peintre qui n’a pourtant pas été prêté. Enfin, s’ajoutent à la démonstration de nombreuses œuvres significatives du Maniérisme européen, des compatriotes de Parmesan (plusieurs peintures de Girolamo Bedoli, au style si proche de l’artiste) à la cour de Prague, en passant par l’école de Fontainebleau. Il ne faut cependant pas y voir un panorama complet, car de nombreux foyers du Maniérisme ne sont pas (Haarlem, Utrecht,...) ou peu (Venise, Milan, ...) représentés.

Catalogue auquel ne manque, suivant une détestable tradition italienne, qu’un index et une liste des œuvres exposées, éditions Silvana Editoriale, 44 €.

Autour de l’exposition :

Pendant la durée de l’exposition, il était possible de monter sur les échafaudages installés pour la restauration des fresques de la Steccata. C’était une occasion unique, à ne pas manquer, de voir de près le plus célèbre décor de l’artiste.
A Casalmaggiore et à Fontanellato, deux villes proches de Parme, se sont tenu parallèlement deux expositions Parmesan et le maniérisme européen : la pratique de l’alchimie, dans la première, Parmesan : commanditaires et copistes dans la seconde.
Enfin, notons également aux éditions SilvanaEditoriale, la parution d’un guide Il rinascimento a Parma et dintorni, donnant des itinéraires permettant de voir les œuvres de l’école de Parme au XVIe siècle demeurées en place (14 €)
Site de l’exposition : www.parmigianino.com
Site de l’éditeur : www.silvanaeditoriale.it


Didier Rykner, lundi 7 avril 2003





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Michel-Ange, les dessins du Louvre

Article suivant dans Expositions : Dessins de Merry-Joseph Blondel et de Léon Cogniet pour deux plafonds du Louvre