Paris-Saint-Petersbourg, 1800-1830. Quand la Russie parlait français... Contenu abonnés


Paris, Dôme des Invalides. Exposition terminée le 31 août 2003.

JPEG - 118.4 ko
1. Jean-Auguste-Dominique Ingres
Portrait du Comte Gouriev
Saint-Petersbourg, Musée de l’Ermitage,
tel qu’on peut (ne pas)
le voir à l’exposition
Paris - Saint-Petersbourg
Voir l'image dans sa page

Le sujet était passionnant : les rapports entre la France et la Russie sous l’Empire et la Restauration. Le résultat est affligeant.
Non pas que les objets exposés soient médiocres. Au contraire : les œuvres, provenant essentiellement des musées russes et du musée de l’Armée sont souvent fort belles. Mais la scénographie est l’une des plus tape-à-l’œil que l’on puisse imaginer. D’après le communiqué de presse : “de cette modernité agressive et conflictuelle surgit d’autant la splendeur de l’histoire (sic)”. L’ensemble baigne dans une lumière laiteuse qui annihile toute vision. Citons…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Hommage à Marie-José Salmon

Article suivant dans Expositions : Jeanne d’Arc. Les tableaux de l’Histoire