Nombreuses préemptions des musées français à la vente de la famille d’Orléans


29/9/15 - Acquisitions - Versailles, Louvre, Eu, Musée de la Légion d’Honneur - A la vente des Orléans chez Sotheby’s (voir la brève du 28/9/15), les Carmontelle ont été adjugés au prix record de 440 000 euros, et le second est resté invendu à 190 000 €. Le Louvre ne pouvait donc pas - à supposer qu’il en ait eu l’intention - préempter l’un de ces dessins. Il s’est cependant bien rattrapé en achetant 46 000 € le très important Une soirée chez le duc d’Orléans d’Eugène Lami (ill. 1).


JPEG - 431.7 ko
1. Eugène Lami (1800-1890)
Une soirée chez le duc d’Orléans, 1843
Aquarelle avec rehauts de gouache - 35 x 57,2 cm
Préempté par le Musée du Louvre
Photo : Sotheby’s Paris
JPEG - 147.2 ko
2. France, XIXe siècle
Le roi Louis-Philippe entouré de sa famille
Huile sur toile - 196 x 162,5 cm
Préempté par le château de Versailles
Photo : Sotheby’s

Plusieurs autres musées français se sont distingués ce soir dans cette vacation, au premier rang desquels le château de Versailles. Celui-ci a en effet préempté quatre tableaux : une toile anonyme d’excellente facture représentant Le roi Louis-Philippe entouré de sa famille pour 38 000 €1 (ill. 2), deux Horace Vernet, Le duc d’Orléans dans un paysage suisse et Le duc de Chartres, tenant un cerceau respectivement pour 28 000 et 62 000 € ((ill. 3 et 4), ainsi que l’une des œuvres les plus importantes de la vente, le Portrait de Philippe-Égalité berçant le duc de Valois, futur Louis-Philippe (ill. 5), pour un montant de 190 000 €.


JPEG - 193.4 ko
3. Horace Vernet (1789-1863)
Louis-Philippe, duc d’Orléans, 1821
Huile sur toile - 40,8 x 32,8 cm
Préempté par le château de Versailles
Photo : Sotheby’s
JPEG - 198.5 ko
4. Horace Vernet (1789-1863)
Le duc de Chartres tenant un cerceau, 1821
Huile sur toile - 40,5 x 30,5 cm
Préempté par le château de Versailles
Photo : Sotheby’s

Le château d’Eu a complété l’acquisition de Versailles en se portant acquéreur du dessin préparatoire pour la tête du duc de Valois de Lépicié (ill. 6), adjugé 5000 €.


JPEG - 177.2 ko
5. Nicolas-Bernard Lépicié (1735-1784)
Louis-Philippe, duc de Valios, au berceau, 1774
Huile sur panneau - 54,5 x 41 cm
Préempté par le château de Versailles
Photo : Sotheby’s Paris
JPEG - 342.7 ko
6. Nicolas-Bernard Lépicié (1735-1784)
Étude pour la tête de Louis-Philippe, duc de Valois, au berceau, 1774
Pierre noire avec rehauts de craie blanche et sanguine - 11,9 x 14,7 cm
Préempté par le château d’Eu
Photo : Sotheby’s Paris

Quant au Musée de la Légion d’Honneur, il a également réalisé un très bel achat, avec un tableau de Nicolas Gosse représentant Le roi Louis-Philippe recevant l’ordre de la Jarretière (ill. 7), vendu 55 000 €


JPEG - 269.6 ko
7. Nicolas Gosse (1787-1878)
Le roi Louis-Philippe recevant l’ordre de la Jarretière
Huile sur toile - 21,7 x 26,7 cm
Préempté par le Musée de la Légion d’Honneur
Photo : Sotheby’s

On pourra toujours regretter certains lots, mais les musées français se sont donc particulièrement bien comportés dans cette vente en choisissant, à notre sens au moins, ce qui était à la fois beau et important du point de vue de l’Histoire de France. Il y a parfois de bonnes nouvelles... La suite demain, où certains lots pourraient encore faire l’objet de préemptions, notamment peut-être quelques aquarelles du prince de Joinville.


Didier Rykner, mardi 29 septembre 2015


Notes

1Tous les prix d’adjudication sont donnés ici hors frais.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de Gabriel von Max pour Rochester

Article suivant dans Brèves : Un albâtre du Maître de Rimini acquis par le Getty