Musée d’Art et d’Histoire : les Genevois disent non au projet de Nouvel Contenu abonnés


28/2/16 - Musées - Genève, Musée d’Art et d’Histoire - Le projet d’agrandissement du Musée d’Art et d’Histoire de Genève dont Pierre Vaisse nous disait ici tout le mal qu’il pensait avait certes été revu. Mais décidément, Jean Nouvel devrait rester loin des monuments historiques, tout le monde s’en porterait mieux. Même avec les évolutions prévues - il n’était plus question de remplir entièrement la cour intérieure, mais de la combler partiellement - les plans de l’architecte traitaient fort mal le bâtiment créé pour devenir un musée au début du XXe siècle. La vue prospective que nous publions ici (ill. 1) le montre amplement : la belle cour construite par Marc Camoletti, en forme de cloître ou de patio (ill. 2), au lieu d’être remise en valeur, était totalement dénaturée, tandis que…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Pélican gastronome d’Emmanuel Frémiet acquis par le Petit Palais

Article suivant dans Brèves : Une robe volante acquise par le Palais Galliera