Une robe volante acquise par le Palais Galliera Contenu abonnés


JPEG - 82.8 ko
Robe volante vers 1730
Lampas fond gros de Tours broché soie verte,
filé et frisé métalliques argent
Paris, Palais Galliera, Musée de la Mode
Photo : De Baecque et associés

25/2/16 - Acquisition - Paris, Palais Galliera, Musée de la Mode - Alors que le Musée des Tissus est menacé de fermeture dans la ville des canuts, une robe magnifique des années 1730 a resurgi sur le marché, mise en vente par De Baecque & associés le 4 février, avec l’expertise de Raphaël Maraval-Hutin.
Adjugée 140 000 euros - un record pour une robe du XVIIIe siècle - elle a été préemptée pour le Musée Galliera. Elle se distingue par la préciosité du tissus - lampas jaune citron, tramé de fil d’argent et de soie verte -, par son excellent état de conservation et par sa provenance : elle aurait appartenu à…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Musée d’Art et d’Histoire : les Genevois disent non au projet de Nouvel

Article suivant dans Brèves : Azay-le-Rideau : restaurations et reconstitutions