Le vibrant hommage de Renaud Donnedieu de Vabres à La Tribune de l’Art Contenu abonnés


C’est un bien bel hommage que vient de nous rendre l’ancien ministre de la Culture et conseiller d’Alexandre Allard sur son blog (voir ici). C’est, en même temps, une reconnaissance éclatante de la part de ses adversaires du rôle clé joué par La Tribune de l’Art dans la bataille de l’Hôtel de la Marine.

Dans une prose amphigourique qui n’appartient qu’à lui, Renaud Donnedieu de Vabres parle d’abord de ses opposants en ces termes : « Les tristes sires de sinistre mémoire, qui se sont exprimés sans information réelle ». C’est un plaisir de fin gourmet de se faire ainsi traiter par lui. Et il fait ensuite la remarque suivante : « Qui a d’ailleurs remarqué qu’il s’agissait de ceux qui se sont, en son temps, opposés au Louvre à Abou Dhabi, voire même à Lens ? » Ceux qui se sont opposés au…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Quand les « experts » font la loi

Article suivant dans Éditorial : Hôtel de la Marine : la vigilance demeure