Hôtel de la Marine : le baroud d’Alexandre Allard et Renaud Donnedieu de Vabres Contenu abonnés


JPEG - 174.1 ko
1. L’équipe du projet "La Royale" devant l’Hôtel de la Marine
le mardi 28 juin 2011
A gauche, Renaud Donnedieu de Vabre et Alexandre Allard
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

28/6/11 - Patrimoine - Paris, Hôtel de la Marine - Alors que la commission présidée par Valéry Giscard d’Estaing poursuit ses travaux malgré les fuites plus ou moins crédibles qui se sont multipliées ces derniers jours, Alexandre Allard et Renaud Donnedieu de Vabres présentaient ce matin à la presse le projet « La Royale » sur lequel ils travaillent depuis au moins deux ans.
On s’interroge d’ailleurs sur le sens de cette mise en scène (la présentation s’est terminée en prenant la pose devant une maquette de l’Hôtel de la Marine sur la place de la Concorde devant le vrai bâtiment - ill. 1). Veulent-ils faire pression sur la commission ou sur les décideurs politiques ? Quoi qu’il en soit, le contenu du projet n’a surpris personne. Celui-ci avait largement filtré dans la presse et nous en avions largement parlé nous-même sur ce site (voir les articles).

Sur le plan patrimonial, rien à craindre nous disent en cœur les promoteurs du projet. Jean Nouvel se dit ainsi « un peu vexé » qu’on ait pu mettre en doute son respect du patrimoine (peut-être ses détracteurs ont-ils en mémoire le théâtre de Lyon, ou son projet pour le Musée d’Art et d’Histoire de Genève - voir l’article). Selon lui, puisque « tout se passe sous le contrôle de l’Etat », les risques sont « fantômes ». Hélas, si la vigilance de l’Etat était suffisante pour garantir l’absence de risque patrimonial, cela se saurait. Et pourtant, en l’occurrence, il existe un document provenant de l’Architecte en Chef chargé de ce monument, Etienne Poncelet, que nous avons déjà largement examiné ici. Comme nous l’avions fait remarquer, le projet « La Royale » prévoit de couvrir cette cour (toutes les cours d’ailleurs), ce qu’interdit expressément le rapport Poncelet. Qu’à cela ne tienne : Jean Nouvel annonce que cette verrière, un…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Musée de Montmartre est sauvé

Article suivant dans Brèves : Les Sacrements de Poussin exposés à Dulwich