Le musée de Stockholm acquiert trois paysages romantiques allemands Contenu abonnés


JPEG - 121.7 ko
1. Carl Gustav Carus (1789-1869)
Alpes rêvées, 1822
Huile sur toile - 52.1 x 66.7 cm
Stockholm, Nationalmuseum
Photo : Anna Danielsson/Nationalmuseum

14/7/16 - Acquisitions - Stockholm, National-museum - Trois paysages des années 1820 et 1830 ont été achetés aux enchères par le Nationalmuseum de Stockholm, illustrant le développement du romantisme à Dresde dans le sillage de Friedrich.
Le premier est un tableau de Carl Gustav Carus Alpes rêvées passé dans une vente à Berlin à la villa Grisebach le 3 juin 2015 (ill. 1). Deux oiseaux de proie sont perchés en haut d’un pic rocheux, l’un déploie ses ailes, l’autre semble guetter quelque chose en dehors du cadre. Au second plan, une chaîne de montagnes enneigées surgit des nuées et donne au spectateur le sentiment d’être à la place du

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nouvelles attributions : Bernin, Stella, Berdusán

Article suivant dans Brèves : Meynier et Vernet : deux tableaux français du XIXe siècle pour Ottawa