Le Musée de Grenoble achète un Morandi Contenu abonnés


JPEG - 127.9 ko
Giorgio Morandi (1890-1964)
Nature morte, 1939
Huile sur toile - 23 x 25 cm
Grenoble, Musée
Photo : Musée de Grenoble

7/10/15 - Acquisition - Grenoble, Musée - De manière obsessionnelle, Morandi ne peignit toute sa vie que des paysages et des natures mortes, dont la sobriété fait la force : sur de petits formats, dans des tonalités sourdes, souvent des camaïeux, il agence inlassablement des bouteilles, des tasses, des carafes, cherchant l’équilibre et l’harmonie. Ces objets d’une simplicité déconcertante invitent ainsi à la méditation.

C’est l’une de ces natures mortes qu’a pu acquérir le Musée de Grenoble, auprès de la galerie canadienne Landau Fine Art pour 1,1 millions d’euros. Reconnue « œuvre d’un intérêt majeur pour le patrimoine national » par le Ministère de la culture,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Virginia Museum achète un portrait de Benjamin West

Article suivant dans Brèves : Une marine de Fitz Henry Lane acquise par Princeton