Le musée de Dallas acquiert une peinture de Dahl


JPEG - 131 ko
Christian Dahl (1788 – 1857)
Le Château de Frederiksborg au clair de lune, 1817
Huile sur toile
Dallas, Museum of Art
Photo : Dallas, Museum of Art

8/6/14 - Acquisition - Dallas, Museum of Art - Le tableau a été redécouvert en 2000 : un nettoyage de sa couche picturale avait révélé une signature, celle du Danois Johan Christian Dahl, et une date, 1817. Acheté en mai 2014 par le Museum of Art de Dallas auprès d’Addison Fine Arts à San Francisco, il représente le château de Frederiksborg que l’artiste peignit trois fois au cours de l’été 1817. Deux versions adoptent un point de vue similaire, mais à des heures différentes : celle de Dallas, qui fait surgir la silhouette du château dans la nuit, fut commandée par Etatsraad Bugge, une autre, qui le montre de jour, a été réalisée avec une troisième peinture pour le roi Frederik VI et se trouve au Statens Museum for Kunst.

Édifié entre la fin du XVIe et le début du XVIIe siècle par le roi Christian IV, Frederiksborg symbolise la puissance de la monarchie danoise. Les tableaux de Dahl devinrent des icônes pour le romantisme national au Danemark et furent une source d’inspiration pour des artistes comme Christian Købke et P. C. Skovgaard. L’âge d’or danois qui s’étend officiellement de 1818 à 1844 (ou 1848), est incarné par des peintres qui participèrent à l’affirmation d’une identité nationale, le Danemark ayant perdu la Norvège en 1814, puis les duchés de Schleswig et du Holstein en 1864.
Un an après avoir réalisé cette peinture, Dahl se rendit en 18018 à Dresde où il se lia avec Friedrich.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, dimanche 8 juin 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Redécouverte d’un Blanchard dans une vente Sotheby’s New York

Article suivant dans Brèves : Bygmalion a conseillé le maire de Fontainebleau pour la destruction de la halle