Le Mercure d’Ingres endommagé par la pluie à l’Ecole des Beaux-Arts Contenu abonnés


22/10/04 – Patrimoine - Paris - Le mercredi 20 octobre, en fin d’après-midi, une averse torrentielle s’abattait sur Paris. Une victime est à déplorer : un tableau d’Ingres, la copie du Mercure1 de Raphaël de la Farnésine (ill. 1) a été endommagé par la pluie qui s’est infiltrée dans le bâtiment longeant la Seine, actuellement occupé par la très belle exposition Dieux et Mortels (voir notre compte-rendu). Exposée dans l’escalier principal, la toile a été déposée dans le hall et des papiers de protection ont été appliquée sur une partie de sa surface (ill. 2). Il semble à première vue que les dégâts ne soient pas trop graves, et que la restauration nécessaire sera légère. Il reste que cet incident en dit long sur l’état d’une partie des bâtiments de l’Ecole des Beaux-Arts.


JPEG - 41.2 ko
1.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La galerie Artesepia expose une série de dessins de Jules Machard (1839-1900)

Article suivant dans Brèves : Le Musée des Beaux-Arts de Laval expose ses portraits