Un nouveau cabinet de dessins à l’école des Beaux-Arts Contenu abonnés


JPEG - 27.5 ko

21/1/05 - Musée - Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts - L’Ecole des Beaux-Arts vient d’ouvrir un nouveau cabinet des dessins, dont l’aménagement a été entièrement payé par Monsieur Jean Bonna, un collectionneur suisse de dessins anciens. Ce geste de pur mécénat (puisque son auteur ne peut pas bénéficier de réductions fiscales) permet à l’ENSBA de réaliser enfin l’un des souhaits de Mathias Polakovits. Celui-ci, qui avait légué en 1987 son importante collection de dessins français des XVIIe et XVIIIe siècle, avait demandé qu’une salle soit spécialement aménagée pour sa collection. Cette nouvelle pièce, due aux architectes Marie Petit et Maxime Ketoff, conservera la collection Polakovits et sera plus largement consacrée aux dessins français. Elle servira, en complément…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le retable de Gérard Seghers de l’église Notre-Dame de Calais, restauré en 2005

Article suivant dans Brèves : Démission du principal mécène du Guggenheim Museum pour protester contre la mondialisation