La tour de Pierre Cardin : une verrue sur Venise Contenu abonnés


JPEG - 136.4 ko
1. La tour que Pierre Cardin veut faire édifier à
côté de Venise sous le nom de « Palais Lumière »
© Pierre Cardin/SPA
Voir l'image dans sa page

La vieillesse est un naufrage. Le dicton est, heureusement, souvent faux. Mais hier, dans l’émission « Ce soir ou jamais » sur France 3, Pierre Cardin en était une vivante illustration.

Lorsque nous avons appris, il y a seulement trois mois, que le couturier voulait construire à proximité immédiate de Venise une tour de 255 mètres de haut (ill. 1), notre première réaction fut, outre l’incrédulité devant autant d’inconscience, la certitude qu’il était impossible que cela se fasse. Du coup, nous n’en avons même pas parlé. Nous avions tort.
Aujourd’hui, le chantier semble avoir, avec une vitesse inhabituelle pour ce type de projet, reçu toutes…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Fra Angelico, l’ISF et le collectionneur

Article suivant dans Éditorial : Vœux au monde de la culture : de qui se moque Jean-Marc Ayrault ?