La culture selon Manuel Valls... Contenu abonnés


JPEG - 26.6 ko
Photo : Jackolan1/Wikipedia (CC BY-SA 3.0)
Voir l'image dans sa page

Au moins, le Premier ministre, Manuel Valls, a été clair. La culture, ce n’est pas le patrimoine. La culture, ce ne sont pas les musées. On s’en doutait déjà un peu, à vrai dire. Nommer quelqu’un comme Fleur Pellerin au ministère de la Culture, qui ne prononce à peu près jamais les mots « patrimoine » ou « musée » et qui se désintéresse totalement de ces sujets, suffisait à le prouver.

Mais le discours prononcé hier à Cannes a le mérite de révéler au grand jour que cette politique est volontaire et que cette nomination n’était pas un accident de parcours. Valls a en effet reconnu publiquement que « la baisse du budget de la Culture au début du quinquennat de François Hollande a été une erreur ». On n’en croyait pas…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Lettre ouverte à Madame Fleur Pellerin, ministre de la Culture

Article suivant dans Éditorial : Moins que rien...