La chapelle de l’ancien hôpital Laënnec ouvertes pendant les journées du patrimoine Contenu abonnés


18/9/16 - Patrimoine - Paris, ancien hôpital Laënnec - Ouvrir la chapelle de l’hôpital Laënnec pour les journées du patrimoine (ill. 1) a quelque chose de paradoxal, quand on pense que cet édifice a été le lieu d’un des plus grands scandales patrimoniaux de ce début de XXIe siècle (voir nos articles).
Certes, le groupe Kering (ex PPR) dirigé par François-Henri Pinault, n’est en rien responsable puisqu’il n’est locataire que depuis peu. Et on se réjouit qu’il ouvre, fût-ce pour quelques jours, ce lieu au public. Mais encore aurait-il fallu ne pas nier son histoire, ou plutôt ne pas la réduire à la portion congrue en laissant croire que son principal intérêt résidait dans les œuvres de la collection Pinault qu’elle présentait.


JPEG - 308.5 ko
1. Ancienne chapelle de l’hôpital Laënnec
Journées du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le musée de Stockholm s’enrichit d’une toile de Weenix

Article suivant dans Brèves : Trente-trois dessins offerts au Musée des Beaux-Arts de Rennes (2)