Trente-trois dessins offerts au Musée des Beaux-Arts de Rennes (2)


18/9/16 - Acquisitions - Rennes, Musée des Beaux-Arts - L’Italie est bien représentée dans la donation que vient de recevoir récemment le Musée des Beaux-Arts de Rennes (voir la brève du 13/9/16), ce qui n’étonnera pas ceux qui connaissent l’identité du donateur.


JPEG - 279.2 ko
1. Italie, vers 1550
Modèle pour une armure
Plume, encre brune et lavis brun et bleu - 15,7 x 17,6 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes
JPEG - 666.3 ko
2. Italie, début du XVIIIe siècle
Épisode du martyr de saint Igna
Plume et encre noire - 20 x 31 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

On y trouve ainsi deux dessins du XVIe siècle encore anonymes : une très belle étude d’armure (ill. 1) et un épisode du martyre de saint Ignace (une identification rendue possible par le texte écrit sur la feuille - ill. 2). La qualité de ces deux œuvres et leurs styles très marqués devraient permettre de retrouver leurs auteurs.


JPEG - 226.1 ko
3. Attribué à Girolamo Mazzola dit Le Parmesan (1503- 1540)
Étude d’un personnage en prière
Plume et encore brune – 5,5 x 6,5 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes
JPEG - 194.2 ko
4. Attribué à Taddeo Zuccaro (1529-1566)
Composition religieuse
Plume et encre brune, lavis brun – 29,4 x 19,9 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

Si une petite feuille attribuée au Parmesan (illl. 3) reste davantage un témoignage en raison de son état médiocre, on ne pourra en dire autant d’un grand dessin attribué à Taddeo Zuccaro (ill. 4) qui compte certainement parmi les plus importants de la donation. Son sujet (il s’agit d’une composition religieuse) reste pour l’instant non identifié.


JPEG - 540.7 ko
5. Attribué ou d’après Baccio Bandinelli (1493-1560)
Bacchus et Erigone
Plume et encre brune - 22,5 x 32,2 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes
JPEG - 281.7 ko
6. Giovanni Guerra (1544-1618)
Dieu apparaissant à Moïse
Plume et encre brune, lavis brun - 14,5 x 11,5 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

Une autre feuille, très reconnaissable par son style (ill. 5), est soit une œuvre authentique de Baccio Bandinelli, soit une copie d’après cet artiste. Quant à Dieu apparaissant à Moïse (ill. 6), il est de Giovanni Guerra, artiste originaire de Modène et actif à Rome à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle.


JPEG - 215.1 ko
7. Francesco Montelatici, dit Cecco Bravo (1601-1661)
Tête du Christ jeune
Sanguine et rehauts de craie blanche - 28,2 x 21 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes
JPEG - 602.7 ko
8. Attribué à Domenico Cresti dit Il Passignano (1559-1638)
Gentilhomme regardant un personnage dans l’eau
Plume, encre brune, lavis, rehauts de blanc - 11,5 x 17,9 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

Le dessin à la sanguine de Cecco Bravo, représentant la tête du Christ jeune (ill. 7) est la seule feuille de la collection - avec le Jean-Baptiste Marie Pierre - à avoir déjà été publié1. Son sfumato est caractéristique de son auteur, peintre florentin actif à la cour des Médicis et auteur de fresques au Palais Pitti.
Le dessin suivant (ill. 8) est également attribué à un artiste florentin, Domenico Passignano, mais cette identification, qui n’est due qu’à une annotation sur le montage, reste fragile.


JPEG - 253.2 ko
9. Giuseppe Cades (1750-1799)
Adam et Ève
Plume et encre noire, lavis brun - 20,5 x 13,7 cm
Rennes, Musée des Beaux-Arts
Photo : MBA de Rennes

La dernière feuille italien de la donation est une étude représentant Adam et Ève (ill. 9) probablement par le peintre néoclassique romain Giuseppe Cades. Cependant, l’œuvre est signée et datée de 1763, alors que Cades n’a que 13 ans. Il pourrait donc s’agir d’une copie réalisée pendant sa formation, ce qui expliquerait qu’il ne correspond pas au style que l’on connaît de cet artiste.


Didier Rykner, dimanche 18 septembre 2016


Notes

1Par Michel Laclotte, dans Disegno, giudizio e bella maniera. Studi sul disegno italiano in onore di Catherine Monbeig Goguel, Milan, 2005, n° 114, p. 188.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La chapelle de l’ancien hôpital Laënnec ouvertes pendant les journées du patrimoine

Article suivant dans Brèves : Un cabinet romain pour le Getty, deux pour le Fitzwilliam