L’Inconsolable de Greuze offerte au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux Contenu abonnés


JPEG - 159.9 ko
Jean-Baptiste Greuze (1725-1805)
L’Inconsolable
Huile sur toile - 45,7 x 35,7 cm
Bordeaux, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

24/12/14 - Acquisition - Bordeaux, Musée des Beaux-Arts - C’est un beau cadeau de Noël que vient de faire sa Société des Amis au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux en lui offrant une peinture de Jean-Baptiste Greuze, L’Inconsolable, acquise auprès de Nicolas Schwed à Paris.
L’œuvre1 a appartenu au comte de Vaudreuil, l’un des grands collectionneurs de la seconde moitié du XVIIIe siècle : le catalogue de sa vente, le 26 novembre 1787 (lot n° 100), où l’on trouvait également deux dessins et quatre autre peintures de Greuze, la décrit ainsi (les dimensions correspondent) : « Une jeune fille vêtue de deuil, & dans la plus grande douleur ;…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux tableaux de Fulchran-Jean Harriet offerts au Musée des Beaux-Arts de Rouen

Article suivant dans Brèves : Bases de données et autres sites utiles