Legs d’un tableau de Raymond Balze au Musée des Beaux-Arts de Lyon Contenu abonnés


10/7/05 - Acquisition - Lyon, Musée des beaux-Arts - Longtemps la notoriété de Paul (1815-1884) et Raymond Balze (1818-1908) a été liée aux copies des fresques de Raphaël au Vatican (Ecole des Beaux-Arts et Bibliothèque Sainte-Geneviève) et à celle de l’Apothéose d’Homère (Louvre) de leur maître Ingres1. L’acquisition par les musées de Montauban2 et de Beauvais3 de tableaux de Raymond, la dispersion de l’atelier en vente publique à Vendôme le 15 février 1998, et leurs notices dans le catalogue de l’exposition Les élèves d’Ingres4, ont permis de mieux les différencier. S’ils collaborèrent fréquemment, Paul se consacra davantage, outre les copies, aux travaux décoratifs avec la technique de la lave émaillée, tandis que Raymond préférait peindre de grandes toiles religieuses.


JPEG - 52.5 ko
1. Raymond…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nouvelle annulation du permis de construire du stade de Lille

Article suivant dans Brèves : Deux nouveaux portraits pour le Louvre