L’Autoportrait de Largillière, un chef-d’œuvre pour la National Gallery de Washington Contenu abonnés


JPEG - 57.8 ko
Nicolas de Largillière (1759-1838)
Autoportrait en tenue d’atelier
Huile sur toile - 92 x 73 cm
Washington, National Gallery of Art
Photo : Wildenstein Gallery
Voir l'image dans sa page

1/6/06 – Acquisition – Washington, National Gallery of Art – A la vente Christie’s Paris du 24 juin 2004, comme dans l’exposition The Arts of France from François Ier to Napoléon chez Wildenstein à l’automne dernier (voir l’article sur ce site), l’Autoportrait de Nicolas de Largillière de 1707 (ill. ) s’imposait avec évidence comme un chef-d’œuvre, maniant à la fois l’apparat et la simplicité de la présentation, l’un des plus beaux et des plus importants portraits de son époque. Il vient de rentrer dans les collections de la National Gallery de Washington qui pourtant possédait déjà de cet artiste…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nombreuses nouvelles interdictions temporaires de sortie du Royaume-Uni

Article suivant dans Brèves : Le Comtesse d’Egmont Pignatelli entre au Minneapolis Institute of Art