Le Comtesse d’Egmont Pignatelli entre au Minneapolis Institute of Art Contenu abonnés


3/6/06 – Acquisition – Minneapolis, Institute of Art – L’excellence des œuvres présentées dans l’exposition The Arts of France from François Ier to Napoléon chez Wildenstein, dont le catalogue a fait l’objet d’une recension par Stéphane Guégan sur ce site était telle qu’il ne faut pas s’étonner que les musées - et en premier lieu les musées américains - soient nombreux à y puiser leurs nouvelles acquisitions. Nous parlions il y a peu (voir brève précédente de l’Autoportrait de Nicolas de Largillière) qui est entré à la National Gallery de Washington. C’est aujourd’hui au musée de Minneapolis d’acheter un chef-d’œuvre non moins important de la peinture française du XVIIIe siècle, le Portrait de la Comtesse d’Egmont Pignatelli en costume espagnol (ill. 1). Stéphane Guégan avait, déjà,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’Autoportrait de Largillière, un chef-d’œuvre pour la National Gallery de Washington

Article suivant dans Brèves : Un portrait florentin du XVIe siècle restitué à la Gemäldegalerie de Berlin