Edimbourg s’enrichit d’une aquarelle de Margaret Macdonald Mackintosh Contenu abonnés


JPEG - 89 ko
Margaret Macdonald Mackintosh (1864-1933)
Le Jardin mystérieux, 1911
Aquarelle, encre, crayon - 47,5 x 48,3cm
Edimbourd, Scottish National Gallery of Modern Art
Photo : Scottish National Gallery of Modern Art
Voir l'image dans sa page

25/8/11 - Acquisition – Édimbourg, Scottish National Gallery of Modern Art - Un silence bleuté baigne Le Jardin mystérieux et berce la figure féminine qui l’habite, assoupie dans sa robe flottante et gonflée, observée par une série de masques (ill.). Cette étonnante aquarelle de Margaret Macdonald Mackintosh (1911) - qu’on avait déjà pu admirer au Salon du dessin de l’année 2008 (voir l’article) - est entrée en 2011 à la Scottish National Gallery of Modern Art qui a fêté l’année dernière son 50e anniversaire. Elle a été achetée 220 000 livres à la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une miniature de Nicholas Hilliard acquise par le National Museum de Stockholm

Article suivant dans Brèves : Deux nouvelles terres cuites pour le Rijksmuseum