Deux nouveaux Perronneau pour Orléans Contenu abonnés


30/3/17 - Acquisitions - Orléans, Musée des Beaux-Arts - Devenu l’un des musées français les plus actifs, celui d’Orléans poursuit une intense politique d’acquisitions faite d’achats mais aussi de dons. Nous sommes très en retard dans la recension de ces enrichissements et nous commencerons par une brève consacrée à Jean-Baptiste Perronneau.
On se souvient en effet de l’achat remarqué et remarquable aux enchères publiques, l’année dernière, du portrait d’Aignant Thomas Desfriches (voir la brève du 8/6/16). Ce pastel était passé en vente avec deux autres portraits du même Perronneau, représentant respectivement la femme (ill. 1) et la fille du modèle. D’une qualité cependant inférieure ils n’avaient pas été vendus. C’est ainsi qu’avec beaucoup de constance et d’à propos, le musée est…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Parcours dans les galeries dans le sillage du Salon du Dessin

Article suivant dans Brèves : Une peinture de Garneray représentant la place de l’Étape préemptée par Orléans