Deux acquisitions récentes de l’Art Institute of Chicago Contenu abonnés


15/12/14 - Acquisitions - Chicago, Art Institute - Le musée américain a récemment acquis, auprès de la galerie Talabardon & Gautier, deux œuvres françaises de la seconde moitié du XIXe siècle.


JPEG - 285.7 ko
1. Henri Fantin-Latour (1836-1904)
Autoportrait, 1857
Fusain, estompe et fixatif sur papier bleu - 36.5 x 31 cm
Chicago, Art Institute
Photo : Galerie Talabardon & Gautier

La première est un autoportrait dessiné d’Henri Fantin-Latour (ill. 1). Réalisé au fusain sur papier bleu, ce dessin est impressionnant par la maîtrise du noir, une partie du visage, laissée en réserve, semblant sortir de l’ombre. Daté de 1857, il est proche de toute une série d’œuvres comparables, réalisées « le soir à la lumière » comme l’a précisé son épouse Victoria Dubourg1, et qui montrent l’influence de Rembrandt que…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisitions, découvertes, travaux : actualité du Musée de Picardie

Article suivant dans Brèves : Le Musée d’Art et d’Histoire de Genève achète un dessin d’Ingres