Dessiner-Tracer : Matisse au Cateau-Cambrésis et Dessins d’architecture à Cambrai Contenu abonnés


La Cateau-Cambrésis, Musée départemental Matisse, du 16 octobre 2011 au 19 février 2012.
Cambrai, Musée des beaux-arts de Cambrai, du 16 octobre 2011 au 15 janvier 2012.

Née en 1975, l’Association des conservateurs des musées du Nord-Pas de Calais organise un nouvel événement collectif consacré cette année aux arts graphiques : il s’intitule « Dessiner-Tracer » et met en valeur les fonds permanents des musées afin de révéler la richesse patrimoniale de la région et encourager le public à circuler d’un lieu à l’autre. Il sera complété par un symposium international, « espaces du dessin – espaces dessinés », qui se tiendra à Villeneuve d’Ascq du 8 au 10 décembre 2011.
L’inventaire des collections d’arts graphiques des musées du Nord-Pas de Calais, entrepris en 2008, a permis de faire ressurgir quelques feuilles délaissées tandis que le site de l’association, Musenor, réunit 2 200 dessins numérisés dans une base de données créée en 1999 ; ce site propose en outre des expositions virtuelles et détaille les quarante événements de « Dessiner-Tracer » organisés dans une vingtaine de musées non seulement du Nord-Pas de Calais, mais aussi de Picardie et de Belgique. Malheureusement ces expositions ne font pas toutes l’objet d’un catalogue, sans doute par manque de moyens, et si l’argent ne fait pas toujours le bonheur de l’histoire de l’art, il y contribue souvent.

JPEG - 132.1 ko
Achille Durieux (1826-1892)
Palais et édifice du XIVe, 1844
Encre noire et aquarelle - 29,6 x 46 cm
Cambrai, Musée des Beaux-Arts
Photo : Cambrai, musée des beaux-arts/D. Coulier
Voir l'image dans sa page

Fer de lance de cet événement collectif, le Musée du Cateau-Cambresis, dirigé par la pétulante Dominique Szymusiak, qui prendra sa retraite l’année prochaine, propose une exposition sur les dessins de Matisse au pinceau et à l’encre de chine. La commissaire a obtenu des prêts du Centre Pompidou, de la BnF et de la Pierre and Tana Matisse Foundation. On peut toutefois regretter que l’ouvrage publié à cette occasion ne se présente pas sous la forme d’un catalogue avec des notices. Le parcours, qui révèle le pouvoir lumineux du noir, commence par une galerie de portraits…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Daniel Sarrabat (1666-1748), l’éclat retrouvé

Article suivant dans Expositions : La Comédie-Française s’expose au Petit Palais