Chronique Semaine de l’Art n° 7 : Les dangers de la loi patrimoine Contenu abonnés


Ce texte est la transcription de la chronique de l’émission La Semaine de l’Art n° 7 du 20 février 2014.

On sait que, pour compenser son désintérêt notoire pour le patrimoine et les musées, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, souhaite faire voter une grande « loi patrimoine » qui entrainerait une refonte complète du code du patrimoine tel qu’il s’applique actuellement.

Depuis plusieurs mois, nous avons pu consulter les différentes moutures de ce texte qui fait actuellement la navette entre les ministères.
Sans aucun doute, certaines des mesures sont plutôt bonnes. Parmi celles-ci, la mise en œuvre, que l’on attend déjà depuis des années, de la possibilité de classer des objets mobiliers in situ, c’est-à-dire dans le lieu pour lequel ils ont été créés ou celui dans lequel ils sont historiquement conservés depuis très longtemps ; autre exemple, lui aussi attendu de longue date,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Chroniques : Chronique Semaine de l’Art n° 6 : Rachetons les œuvres restituées

Article suivant dans Chroniques : Chronique Semaine de l’Art n° 8 : Les musées fermés