Chronique Semaine de l’Art n° 18 : Le Louvre et Versailles face au scandale Ahae Contenu abonnés


Ce texte est la transcription de la chronique de l’émission La Semaine de l’Art n° 18 du 15 mai 2014.

PNG - 601.4 ko
Une des photos de l’« artiste » Ahae
exposée au château de Versailles

Le site Louvre pour tous, créé et dirigé par Bernard Hasquenoph, a sorti il y a quelques semaines un véritable scoop qui n’a manifestement pas encore beaucoup intéressé les grands médias ni les quotidiens. On se demande vraiment pourquoi, alors que ses révélations sont symptomatiques – à une échelle jamais connue - d’une dérive que nous ne cessons nous même de dénoncer.
En réalité, son premier article est plus ancien puisqu’il remonte à août 2013. Il donnait alors le véritable nom d’un « artiste » - les guillemets sont nécessaires - connu sous le pseudonyme d’Ahae, dont une exposition de photographies était alors présentée à l’Orangerie du château de Versailles. Ce photographe s’appelait en réalité Byung Eun Yoo et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Chroniques : Chronique Semaine de l’Art n° 17 : Patrimoine et musées, un désintérêt coupable

Article suivant dans Chroniques : Chronique Semaine de l’Art n° 19 : Le vandalisme à Paris, encore et toujours...