Acceptance in lieu : acquisitions récentes des musées britanniques (1) Contenu abonnés


JPEG - 25.9 ko
1. Luca Carlevarijs (1663-1730)
La place Saint-Marc pendant un carnaval
Huile sur toile - 86 x 163,5 cm
Kiplin Hall
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page

21/11/09– Acquisitions – Musées britanniques – Régulièrement, nous faisons le bilan des récentes acquisitions des musées anglais grâce au processus de l’Acceptance in lieu, équivalent de la dation, qui permet de payer ses impôts sur les successions en œuvres d’art. Depuis notre dernière brève qui portait sur les années 2006/2007, deux rapports sont parus concernant les exercices 2007/2008 et 2008/2009. Nous rendrons compte ici du premier, réservant les plus récentes acquisitions pour un prochain article.

L’Acceptance in lieu permet parfois de conserver en place certaines œuvres appartenant depuis toujours à des châteaux privés ouverts au public. En 2006, un tableau de Lucas Carlevarijs conservé à Kiplin Hall, bien qu’interdit de sortie temporairement, avait finalement quitté le Royaume-Uni (voir brève du 15/5/06). Grâce à l’Acceptance in lieu, ce sont pas moins de douze tableaux, dont une autre vue de Carlevarijs représentant La place Saint Marc durant un carnaval1 (ill. 1), qui vont pouvoir rester définitivement dans ce château transformé en musée. Il s’agit d’un Portrait de Christopher Crowe (le commanditaire des Carlevaijs) par Francesco Trevisani, d’un Portrait de Jacques Ier par John de Critz (avant 1552-1642), d’un Couple de paysans avec une volaille et des produits de la ferme, de Joachim Beucekelaer (vers 1534-1574) et de plusieurs portraits par David Allan, William Beechey, Francis Cotes et George Frederic Watts.

JPEG - 12.8 ko
2. Philip Alexis de Laszlo (1869-1937)
Portrait de Vita Sackville-West, 1910
Huile sur toile - 116,8 x 80 cm
Sissinghurst Castle
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page


Ce type d’arrangement, dont on souhaiterait qu’il soit possible en France, a permis également de garder à Sissinghurst Castle dans le Kent, dont les jardins appartiennent au National Trust, un beau portrait par Philip…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Quelques sites sur l’Angleterre victorienne

Article suivant dans Brèves : Un pastel de Carriera et deux dessins de Klimt pour le Getty