Une Tête d’ange d’Amaury-Duval acquise par le Musée Sainte-Croix de Poitiers Contenu abonnés


JPEG - 30.9 ko

1/10/04 – Acquisition - Poitiers - Musée Sainte-Croix - Le musée de Poitiers expose un intéressant ensemble de tableaux religieux du XIXe siècle. Il conserve également plusieurs œuvres de Léopold Burthe (1823-1860), un élève d’Eugène Emmanuel Amaury-Duval, mort à l’âge de trente-sept ans, et dont l’art étrange et déjà pré-symboliste poursuit les recherches de pureté formelle de son maître1. C’est donc fort logiquement qu’une très belle Tête d’ange de profil2 d’Amaury-Duval (1808-1885) vient rejoindre les collections poitevines. Il provient du château de Candale, dans les Landes3.

Le tableau est signé et daté sur la collerette de l’ange selon une pratique que l’on rencontre parfois chez Amaury-Duval4. Il est situé à Saint-Jean-de-Luz où l’artiste s’était sans doute rendu lors…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux Fragonard entrent par dation dans les collections nationales

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Desportes et un meuble de Biennais classés trésors nationaux