Un tableau de Desportes et un meuble de Biennais classés trésors nationaux Contenu abonnés


JPEG - 37.2 ko

10/10/04 – Patrimoine - France, trésor national - Le journal officiel daté du 9 octobre 2004 a publié un arrêté du 28 septembre classant trésor national une huile sur toile de François Desportes, Cerfs aux abois1. Bien que les tableaux de Desportes ne soient pas rares dans les musées français, l’importance de celui-ci est due au fait qu’il s’agit d’une commande royale pour Versailles, faisant partie d’une série de six (ou sept2) toiles à sujet de chasse pour le nouveau cabinet du roi aménagé par Louis XV dans ses appartements privés à la place de l’ancien cabinet de la volière, au troisième étage de la cour des cerfs. A une date indéterminée, le tableau a été agrandi et est passé d’une forme chantournée à rectangulaire. Les trois autres tableaux de Desportes pour cette commande…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une Tête d’ange d’Amaury-Duval acquise par le Musée Sainte-Croix de Poitiers

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Zurbarán, jamais vu depuis 70 ans, exposé au Museo de Bellas Artes de Bilbao