Une tapisserie pour les Arts décoratifs de Lyon Contenu abonnés


JPEG - 176.8 ko
Manufacture de Beauvais
La Course d’Atalante et d’Hippomène
première moitié du XVIIIe siècle
266 x 295 cm
Lyon, Musée des Arts décoratifs
Photo : Aguttes

27/5/14 - Acquisition - Lyon, Musée des Arts décoratifs - Atalante refusait de se marier malgré le souhait de son père Schoenée. Elle finit par consentir à choisir pour époux celui qui la battrait à la course ; tout prétendant qui échouerait serait mis à mort. Hippomène sortit vainqueur de l’épreuve grâce à trois pommes d’or que Vénus lui avait données : il les sema pendant la course et la jeune femme prit le temps de ramasser.

Le Musée des Arts décoratifs de Lyon a acquis, lors de la vente Aguttes du 19 décembre 2013, une tapisserie de Beauvais adjugée 24 225 €. Réalisée dans la première moitié du XVIIIe siècle, elle représente…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Musée de Picardie achète un tableau d’Alexandre Colin

Article suivant dans Brèves : Une esquisse de Klimt pour le musée de Jérusalem