Prolongations pour le Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon


JPEG - 30.8 ko
Jean-François Bony (1754-1825)
Projet de robe
Encre et gouache sur papier huilé - 26 x 20 cm
Don en 2016 de la société des amis du musée
Lyon, Musée des Tissus et des Arts décoratifs
Photo : MTAD

5/7/16 - Musée - Lyon, Musée des Tissus et des Arts décoratifs - Le Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon pourra finalement passer l’année 2016. Le ministère de la Culture a en effet indiqué aujourd’hui que les différents acteurs qui se sont mis autour de la table1, sous la houlette du médiateur Thierry Le Roy, vont créer à l’automne prochain une association qui reprendra la gestion du musée à partir du 1er janvier 2017. Cette association aura pour rôle de faire vivre le musée, laissant le temps de trouver enfin la solution pérenne qui s’impose. Un comité scientifique doit être nommé pour « accompagner la nouvelle gouvernance du musée », ce qui reste cependant encore très flou. Le communiqué du ministère demeure par ailleurs bien vague sur la question financière qui est au centre du problème. Un fonds de dotation doit être créé, mais chacun sait que cela ne pourra pas être suffisant pour assurer à terme le fonctionnement du musée, qui reste d’ailleurs actif malgré les incertitudes, comme le prouve les nombreux dons qu’il continue à recevoir (ill.) et sur lesquels nous reviendrons prochainement.

Les nouvelles sont donc plutôt rassurantes, aucun des partenaires publics impliqués dans cette affaire ne semblant vouloir porter la responsabilité de la catastrophe que constituerait une fermeture de ce musée. Nous nous en réjouissons évidemment, d’autant que La Tribune de l’Art, qui a consacré l’enquête la plus complète sur cette question dès le 5 décembre 2015, a été parmi les fers de lance de la bataille. C’est notre article qui a incité le collectionneur de tissus anciens Daniel Fruman à lancer la pétition qui a, à ce jour, recueilli pas moins de 106 507 signatures provenant du monde entier. Nul doute que cette dernière a largement contribué aux évolutions favorables du dossier. Mais nous partageons totalement la position de Daniel Fruman qui, dans la dernière mise à jour de la pétition, écrit : « Je ne déclare pas VICTOIRE et ne clos pas la pétition en attendant que l’association "qui reprendra la gestion du musée à partir du 1er janvier 2017" soit créée ». Il ne faut surtout pas relâcher la garde tant qu’une solution financière viable ne sera pas définitivement trouvée. Espérons que la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, qui sur ce dossier s’est montrée plutôt volontaire et efficace, ira jusqu’au bout de ses bonnes intentions. En attendant, si vous n’avez pas encore signé la pétition, il n’est pas trop tard pour le faire.


Didier Rykner, mardi 5 juillet 2016


Notes

1Le ministère lui-même, la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon Métropole, la Ville de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpe.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Trois Bouguereau pour Tokyo

Article suivant dans Brèves : Ventes à Londres aux enchères et en galerie